Le mosh pit (pogo) : comment en faire ?

Le mosh pit, aussi appelé « pogo » est une sorte de concept dans lequel un groupe de personnes se réunissent dans des concerts de punk, de rock, ou de hard métal, pour danser, sauter, gesticuler et se bousculer dans la foule. Attention, le but n’est pas de se faire mal mais juste de s’amuser.

Vous avez par exemple le mouvement appelé windmill qui consiste à faire tourner les bras en mode moulin à vent, ou encore le fameux « stage diving » qu’on connait tous, et qui consiste à plonger depuis la scène sur la foule et se faire porter et transporter par les gens tout en étant allongé.

Vous avez aussi le circle pit où les gens vont former un cercle puis se mettre à tourner dans le même sens tout en courant et en sautant. Vu d’en haut, le paysage peut être très impressionnant et ressemble un peu à un ouragan. Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez essayer le mosh pit, sachez qu’il y’a quelques consignes à connaitre à l’avance, pour bien vous y préparer.

Tout ce qu’il faut savoir avant de participer à un mosh pit :

  • Pour ce qui est du dress code, ne croyez surtout pas que vous devez vous mettre sur votre 31 pour vous jeter dans un mosh pit. Bien au contraire, choisissez de vieux vêtements auxquels vous ne tenez pas forcément car ils risquent d’être tachés et même, dans certains cas, se déchirer.
  • Pensez à enlever au préalable tous les objets de valeurs que vous portez : bijoux, montres..etc, car vous allez sûrement les perdre ou les abîmer.
  • N’hésitez pas non plus à mettre des lentilles de contact pour éviter d’emmener vos lunettes avec vous car vous risquez très vite de les perdre ou de vous blesser à cause des mouvements un peu violents des autres participants.
  • Un autre détail qu’on aurait tendance à négliger mais qui reste très important si vous ne voulez pas vous retrouver par terre et écrasé par la foule : bien faire vos lacets avant de vous lancer dans la fosse.
  • Maintenant que vous y êtes, essayez de rester à proximité de la scène car c’est généralement là que le pogo débute. N’essayez pas de l’entamer vous-même en commençant à pousser les autres, attendez plutôt que l’artiste annonce le début des festivités.
  • Si vous avez une bière ou un verre à boire, finissez-le avant de vous lancer dans la foule pour éviter de le renverser sur vous ou sur quelqu’un d’autre.
  • Une fois que vous vous sentez prêt, lancez-vous au milieu des autres participants et éclatez-vous ! évitez de rester sur le bord du cercle car vous ne serez pas au feu de l’action.
  • Vous pouvez sauter et faire pleins de mouvements différents, n’ayez pas non plus peur de pousser les autres, c’est justement le principe du pogo, mais gardez quand même en tête que vous n’êtes censé blesser qui que ce soit.
  • Suivez le rythme de la musique. Quand ça ralentit un peu, ralentissez vous aussi le rythme et profitez de l’occasion pour reprendre un peu votre souffle. Dés que la musique repart, repartez de plus belle.
  • Enfin, n’oubliez pas d’être bienveillant envers les personnes avec vous. Par exemple, si quelqu’un tombe, aidez-le à se relever. Si vous voyez des affaires par terre, ramassez-les et leur propriétaire les verra probablement chez vous et viendra les récupérer.
En savoir plus :  Comment choisir un maillot de bain pour femme de 50 ans ?